Sortie dans le parc du Morvan le Dimanche 17 avril 2011

Publié le par Restoco (le Président)

Salut les motards !

 

Prochaine sortie dans le Morvan, dans 2 semaines,

le dimanche 17 avril !!!

 

Voici déjà la deuxième sortie de l'année 2011, la dernière d'une durée d'une journée.

 

En effet, ensuite nous partirons 3 jours en Italie du 28 au 30 mai, puis 3 jours à Guéret dans la Creuse du 10 au 12 juin, avant que le club ne s'éteigne avec mon départ de la région, faute de reprenneur...

 

Au programme pour ce dimanche 17 avril :

 

Soleil, chaleur, et beau temps sec ! la preuve : Cliquez ici

Départ prévu vers 8h d'Auxonne, étape à Dijon si on doit récupérer des motards, puis à nous les virages Morvannesques !

Resto le midi, retour le soir vers 18h30...

 

Plein de pauses photos, pauses café le matin et l'après midi, resto le midi du côté du lac des Settons.

 

Le roadbook nous est concocté par William qui a choisi des petites routes sinueuses qui permettent de prendre du plaisir sans être obligés de rouler au delà des limites.

371 km pour Auxonne-Auxonne, en 6h45 de selle. Pause essence prévues toutes les 160 km.

 

Cliquez ici pour voir le trajet.

 

Inscrivez vous, c'est dans une semaine et demiet ils prévoient du beau temps !!!

 

Déjà 15 ou 16 motos, et 3 ou 4 passagères ! La liste des motards :

 

- Moi et ma FJR,

- David mon Beauf et sa FJR,
- William et sa BMW 1200 GS,
- Geraud et sa nouvelle Z1000 rodée en 2 jours, (départ de Dijon Chenôve),
- Dorsy et sa Speed triple,
- Olivier et sa 650 GS, (départ de Dijon Chenôve),
- Les pirates et leur Kawasaki 1000 GTR,
- Stanley et son ER6, aussi neuve que son permis, (départ de Dijon Chenôve),
- Eric et sa BMW R1200R (Départ de Dijon Chenôve),
- Vincent et 1800 Goldwing, (départ de Dijon Chenôve),
- Zemiix et sa R6 (ou tu confirme le Transalp, le top case et le SDS ?) (départ de Dijon Chenôve),
- Régis et son Transalp,

- Christian en 1000 Fazer,

- Eric en Speed Triple,
- Skipy et TITOUF 974 en Z750, (départ de Beaune)
- Une SDS qui trouvera bien une selle de libre,

 - ...

 

 

Inscrivez vous, participation gratuite !

Prévoyez simplement le budget café-resto-essence...

Précision : Le rythme est "touristique", tranquille, pèpère. Pas de Fangios, on revient avec tous nos points !

 

Lancez vous, inscrivez vous en me laissant un commentaire ci-dessous...

Commenter cet article

Les Pirates 06/05/2011 12:22



Bonjour à tous


il est vrai que si on a pas un militaire du 511 ou un personnel civil du 511 qui reprend le manche l club fermera ses portes et c'est bien dommage


Si j'étais du 511 je pense que je me serais peut etre porposé mais vous ( pour les gars du 511) vous savez qui je suis et de ce que ja fais et que je n'appartiens pas au régiment donc au niveau
autorisations etc..;lors de sorties ou autres c'estd élicat...les militaires me comprendront..


ben pour le gros fucible de 50 A m^me si yam n'a jamais vu ça, je me dis que si il ya un fusible c'est pour qu'il claque lors d'une surtension afin de proteger la mchine - donc si il est la pour
claquer on peut se demander pourquoi Yam n'en prevoit pas un de rachange a disposition dan sla machine...a méditer..


Sur ce bonne bourre...


...


 


 



Restoco (le Président) 09/05/2011 18:47



Petite précision pour la reprise du club :


Etre militaire ou faire parti du 511 n'a rien à voir avec le fait de prendre la suite du club.


Si le club devait perdurer, sa forme et son statut changerait. Etre placé sous l'égide du CSA est trop contraignant, et oblige à payer une licence qui n'apporte aucun avantage. On ne fait aucune
activité durant les heures de service, on ne demande ni aide, ni matériel, ni local donc on peut être autonomes et se passer de payer les 26 € de licence.


Le plus dur pour prendre la suite est de savoir fédérer, de motiver les troupes, de se dépenser sans compter, avec parfois une grosse organisation et un gros investissement personnel pour une
participation bien faible.


J'ai donné sans compter durant 3 ans, mais j'avoue que c'était parfois épuisant. Il faut régulièrement rappeler à chacun les dates de sorties, demander plusieurs fois au personnes de confirmer
leur participation, certains se décident la veille au soir, d'autres changent d'avis et ne viennent pas le matin même... J'ai parfois l'impression de les supplier de venir alors que mon seul but
est de faire plaisir.


Certains me disent que prévoir une sortie 15 jours avant c'est trop tard pour s'organiser, d'autres me répondent qu'ils se savent pas encore ce qu'ils feront dans 1 mois... Dur de trouver le
juste milieu !


C'est pas grave. Je me suis fais plaisir durant ces 3 ans, j'ai tenté de transmettre ma passion, "l'esprit motard", rouler en groupe, passer du bon temps, c'est le principal.


Je comprend tout à fait que personne ne se sente la force de prendre la suite, je n'en veux à personne car je ne serais pas là pour le regretter.


En ce qui me concerne, je sais déjà qu'un nouveau club moto va se monter à la Réunion, et que Dorsy viendra, avec son speed triple.


Si vous passez par là bas, venez rouler avec nous !


 



Phil le Pirate 05/05/2011 20:53



Bonjour à tous


Les erre file sont tres appécié comme d'habitude le tracé et la super bonne ambiance


Nous avons envoyé toutes nos photos au président le soir m^me sur sa boite mail...


par contre on sait toujours pas pourquoi le Beauf est tombé en panne et ça on veut savoir!


On sera pas dispo pour les autres sortie avant ton départ fabrice parce que l'autre Club 'Country) et le boulot nous accapare aussi - on pensera à vous !


Cordialement à tous


 


 


 



Restoco (le Président) 06/05/2011 01:01



Salut les Pirates !


 


Et oui, le club va fermer, plus que trois sorties et vous n'y serez pas !


Merci pour votre fidélité, pour avoir à chaque fois conscientieusement fermé la marche en temps que serre file...


Je suis très content de vous avoir connu et ne déséspère pas de vous recroiser un jour sur les routes !


Concernant le Beauf et sa 1300 FJR... C'était le gros fusible rouge qui avait claqué, le 50 ampères !


Yamaha n'a jamais vu ça, et l'a remplacé sans rien faire payer. Le beauf était content !


Pour les prochaines sorties, il aura ce fusible en rechange...



skipy et titouf 974 21/04/2011 15:43



Bonjour restoco de titouf & skipy 974


Merci pour la superbe balade tout a été parfait, même quand le beauf a joué le rôle de tomber en panne. apprécié aussi que mon ile, pardon...... notre ile soit parlé avec amour. pourrait tu
nous envoyer par mail d autres photos et films avant que tu t' en ailles a plus de 10 000 milles km. nos amitiés


ps/ aurait été intêressé par sorti Italie mais....étant d fonctionnaires... on bosse



Restoco (le Président) 06/05/2011 00:56



Salut les Amoureux !


 


Content que la balade soit appréciéen tout le plaisir était pour moi.


L'ensemble des photos sont en ligne dan l'album, vous pouvez les "enregistrer sous" sur votre disque dur.


Pour les films, comme d'habitude il va falloir que je prenne le temps de faire le tri car il y a beaucoup de scènes à couper.


Concernat "notre" île, le départ se rapproche, je prends l'avion le 31 juillet !


Peut être à bientôt, qui sait ? Vous viendrez me voir pendant vos vacances ?


 



Restoco (le Président) 19/04/2011 02:13



Alors voici comme promis le petit compte rendu :

Dimanche 17 avril, 6h45, le réveil sonne.
Je m' lève, et je te bouscule, tu n'te réveille pâââ, comme d'hâââbituuudeux !

Je fais couler un café bien corsé, le beauf a dormit à la maison pour l'occasion, histoire de pas venir de Langres à la fraîche.

7h35, décollage des 2 FJR de la maison, direction le point de rendez vous à Auxonne.

(c'est à ce moment là, un peu tardivement, que je me dis que j'aurais pu récupérer quelques pièces non râpées sur sa machine le temps qu'elle dormait dans mon garage...)

7h45, on arrive à Auxonne et je m'aperçois que nous sommes les derniers :

Déjà 8 motos : Moi et le beauf avec nos FJR, William et sa 1200 GS qui m'a aidé à concocter le tracé d'aujourd'hui, Philippe et Dominique sur leur 1000 GTR qui feront les serre-file comme
d'habitude, Dorsy et sa Speed triple qui est devenu accro à mes sorties, Vincent et sa Goldwing pour sa deuxième participation, Régis qui sort pour la première fois sa toute nouvelle transalp,
après des années sans moto, et Christian qui vient en 1000 Fazer pour accompagner Régis.

Tout le monde est déjà prêt à décoller. On salue tout le monde, on fait connaissance avec certains, puis nous voilà partis vers Chenôve.

8h30, arrivée au point de rendez vous de Chenôve. Tout le monde est présent, pas de retardataires, super. On fait connaissance avec les 7 motards suivants :

Géraud et son Z1000, bien content de retrouver le groupe après quelques mois sans moto, Olivier, le motard du dimanche qui me fait le plaisir de sortir sa BMW 650 GS pour un périple aussi
gigantesque, Stanley et sa nouvelle ER6 pas plus vieille que son permis moto, Eric en R1200R qui vient sur les conseils de Vincent, l'autre Eric en Speed Triple qui vient grâce à Régis, Cotj et
SEMP21 enfin, qui m'ont trouvé sur le forum du Mov'21 de Dijon.





Petit discours pour expliquer la journée, faire un rappel de quelques règles de sécurité lorsqu'on roule en groupe, puis nous partons vers l'autobeurk en direction de Beaune :



2.70 € de péage plus tard, nous arrivons à la sortie d'autoroute N°24.1 où nous attendent Skipy et Titouf, la 16ème moto du groupe.

Le groupe enfin complet (16 motos et 2 passagères), nous attaquons les choses sérieuses. Les routes se resserent dans le vignoble, les courbes nous permettent de chauffer doucement les pneus.
Pommard, Volnay, Auxey-Duresses, Que de communes traversées aux noms prestigieux de boissons hors de prix ! Si je bois du coca zéro, c'est uniquement pour des raisons économiques !

Vers la Rochepot et Nolay les virages se font plus insistants. Belles courbes, beau revêtement.

On arrive à Autun, on traverse quelques rues pavées du centre ville, puis on ressort de la ville pour emprunter à moto la piste d'athlétisme qui entoure le stade. Tout ça pour découvrir le
théatre Romain d'Autun, contruit en l'an 70 après JC.
Ce cadre magnifique nous à permit de faire une magnifique photo de groupe :



Il manque juste notre serre file en GTR. Lorsque je lui ai demandé pourquoi il ne voulait pas être sur la photo, il m'a répondu qu'on est passé entre des plots pour monter sur la piste, et ces
plots sont là pour dire qu'il ne faut pas passer... Alors ils ne sont pas passés ! C'est vrai, mon serre file et sa passagère sont très à cheval sur le code de la route, c'est pour ça que je les
aime !

On rattaque ensuite de beaux virages en direction de Mesvres :





Arrivés sur la place du village, nous trouvons le café qui doit nous accueillir, avec un grand parking devant pour nos motos.
Et là, c'est le drame !



Non, non, c'est pas la BM qui a un problème... C'est la FJR du Beauf !



En arrivant pour ce garer sur le parking, alors qu'il braquait pour sa manoeuvre, le contact c'est éteint, plus de moteur et plus de voyants, brusquement !
Une belle énigme pour les mécanos du dimanche !



Tout à été contrôlé : Les cosses des batteries sont bien serrées, pas oxydées, les fusibles ont tous l'air bons, pas de câbles électriques ne semblent sectionnés dans la colonne de direction ou
sous la selle, nous avons tentés de trifouiller pour trouver un faux contact du contact ou de ses fils, nous avons branchés avec des cables la FJR à une BMW au cas où se serait la batterie qui
aurait flanché d'un coup, mais sans résultat... Au bout de 45 minutes nous avons donné notre langue au chat.

La patronne du café (qui ne nous à donc pas servit de café vu comme on était occupés) nous propose de nous prêter une place dans sa grange pour mettre la moto en sécurité pour la nuit, car les
garages Yamaha ne sont pas ouverts le dimanche. (Le lundi non plus, d'ailleurs !).

Le beauf, un peu énervé (faut dire qu'à une balade précédente il avait bousillé son 1000 CBR dans une glissière de sécurité...) monte donc sur ma FJR (celle qui marche encore) et finira donc la
journée en passager.
Dur dur d'être passager quand on est pas habitué à ne pas piloter ! Je l'ai senti tout crispé, tout tendu, au début !

Du coup on redémarre de Mesvres avec presque une heure de retard. Je préviens la station essence d'Arleuf que nous arriverons vers 12h45 alors qu'elle ferme à 12h00. Ok, elle nous attendra et
rouvrira exprès pour nous. Sympa !



On raccourcis les pauses pour rattraper un peu notre retard. Le resto nous attend sans problème, il est prévenu.

Après Arleuf, je m'engouffre dans des espèces de chemins de chèvres, des routes étroites, goudronnées d'il y a longtemps, bosselées, avec des rainurages et des trous, plus une cargaison de
gravillons...
Pardon !

Excuse N°1 : l'idée du tracé vient de William, et les motos ne passent pas toutes là où passe une BMW 1200 GS.
Excuse N°2 : Avec Google maps, on voit bien le tracé et les virages, mais on peut pas zoomer pour voir la qualité du revêtement !

Bref, on arrive tant bien que mal au lac de la Pannecière, on en fait le tour par une petite route bosselée mais sympathique, on traverse de jolis ponts pour aller d'une rive à l'autre, mais
notre retard ne me permet pas de prendre de photos, et le beauf derrière est tellement cramponné que je n'ose pas lui demander de prendre de photos !

On arrive ensuite au lac des Settons. Là également, de belles photos auraient pu être prises, mais l'appel de la gamelle était le plus fort. Il était quand même pas loin de 14h15 !

On fait le tour du lac et à sa pointe la plus à l'Est se trouve un petit resto qui paye pas de mine. Je comprends mieux pourquoi je n'



cotj 17/04/2011 20:21



très bonne ballade :)


merci